La dramathérapie utilise la structure dramatique pour offrir au client une exploration plus intériorisée de ses émotions dans un espace-lieu délimité qui peut être réel ou imaginaire et, de pouvoir à même cet espace, les transformer. Elle facilite l’expression symbolique par laquelle chaque personne peut avoir accès a soi-même.

La dramathérapie est une méthode où l'action et l'expérimentation ont une place primordiale. Plus que de réfléchir à des solutions, elle donne l'opportunité de les pratiquer. La dramathérapie permet un travail approfondi sur les rôles utilisés par la personne dans sa vie. C'est un moyen d'explorer les relations avec les autres et avec soi-même. La dramathérapie permet d'accroître le nombre de rôles sociaux et donc d'alternatives de comportements.

La dramathérapie est une approche qui prend en compte la singularité de la personne et de ses capacités créatrices. Elle va au delà du langage, en introduisant d’autres moyens expressifs et en mobilisant d’autres fonctions du psychisme comme l’imagination et la créativité, mais aussi le corps et la voix.

La dramathérapie est inspiré des courants de psychanalyse,  psychologies humanistes et comportementales.

Augusto Boal à contribué à la naissance de la dramathérapie en introduisant dans le théâtre le jeu et l'improvisation comme outils de résistance politique.

Une des figures les plus emblématiques de la dramathérapie est Sue Jennings qui a crée la théorie de l'incarnation physique, projection et  rôle dont beaucoup de dramathérapeutes s'inspirent dans leur travail.

Robert Landy a développé aux États-Unis la théorie des rôles qui est un outil d'évaluation précieux.

La dramathérapie peut s'offrir en suivi individuel, en groupe, en famille et en couple.


La dramathérapie est une thérapie utilisant l'expression créatrice et peut être utilisée dans différents milieux comme les hôpitaux, les CLSC, les écoles, les centres de santé mentale, les prisons et en pratique privée.